Real Time News
for Human Resources Governance

Les femmes négocient moins leur salaire que les hommes

Les femmes négocient moins bien que les hommes, selon une étude OpinionWay pour la chaire RSE d'Audencia. 55% des femmes contre 60% des hommes ont déjà négocié leurs salaires, et 39% d'entre elles (contre 44% des hommes) l'ont fait pour obtenir plus de responsabilités. "Les femmes osent moins", selon les auteurs. La différence de comportement est notable dès le recrutement : 34% des femmes osent négocier leur premier salaire contre 41% des hommes. Audencia, commanditaire de cette étude, a mis en place une formation gratuite à la négociation salariale pour les femmes.

Négociation salariale (Challengers)

 

Le variable des cadres

Un tiers des cadres dispose d'un dispositif d'intéressement, selon le baromètre de la rémunération des cadres de l'Apec. Au total, près de la moitié a une part variable de rémunération (61% dans les grandes entreprises de plus de 1000 personnes; 47% dans les PME de moins de 250 personnes). La participation, assise sur le résultat de l'entreprise concerne 29% des cadres. La rémunération brute médiane des cadres (fixe et variable) s'est élevée à 50.000 euros en 2018, en progression de 4% par rapport à 2017.

Salaire des cadres (Cadreo)

Comment respecter l'augmentation du Smic en 2020

Le Smic est augmenté chaque année et il le sera au 1er janvier prochain. Ne pas respecter le nouveau Smic peut conduire à une amende de 1500 euros par infraction constatée, voire engager la responsabilité pénale de l'employeur. Quels éléments de salaire prendre en compte ? A delà du salaire de base, certaines primes peuvent être considérées si elles sont liées à l'activité du salarié (rendement, productivité, performance...), mais pas les autres (ancienneté, assiduité, salissures…). Quant aux primes versée à un moment de l'année (13ème mois, vacances), leur montant ne peut être considéré que pour le mois du versement.

Quels éléments de salaire pour le calcul du nouveau smic ? (Editions Tissot)

Tendances salariales pour les cadres en 2020

Tous les métiers et secteurs devraient connaître des hausses de salaires bien supérieures à l'inflation, selon la société de conseil Robert Half qui publie son Guide des salaires 2020. Les plus concernés sont ceux qui "maîtrisent des compétences purement digitales et analytiques". Les professionnels de la finance d'entreprise restent prisés aussi et le marché des cadres intérimaires et des managers de transition est soutenu, selon les auteurs.

Salaires en 2020 (Cadreo)

Rémunérations variables : quelles bonnes pratiques ?

Les rémunérations variables, bien au delà des seules populations de commerciaux, concernent désormais une majorité des salariés. Les entreprises souhaitent de plus en plus s'éloigner des seuls critères quantitatifs et tiennent fréquemment compte de la qualité produite, ou même perçue, notamment via le net promoter score (NPS) qui mesure la satisfaction des clients. Quel est le poids souhaitable de la rémunération variable, le nombre des indicateurs à mettre en place, l'animation à assurer ? Réponses dans cet entretien d'expert.

Evolution des rémunérations variables (Focus RH)

Prime de pouvoir d'achat version 2020

La prime de pouvoir d'achat inaugurée en 2019 sera reconduite en 2020, avec quelques différences, selon le PLFSS 2020. Outre la nécessité de signer un accord d'intéressement, la durée de versement de la prime serait portée à 6 mois (soit du 1er janvier au 30 juin). Le choix du versement par décision unilatérale de l'employeur serait possible sur l'ensemble de la période, contre un mois auparavant. Quant à l'accord d'intéressement, il pourrait exceptionnellement être conclu pour moins de 3 ans et jusqu'à 1 an minimum.

Prime de pouvoir d'achat 2020 (Editions Tissot)

La réduction des cotisations patronales étendue à l'assurance chômage au 1er octobre

Pour les employeurs qui appliquent la réduction générale des cotisations patronales (sur les rémunérations égales ou inférieures à 1,6 smic sur l'année), le champ de la réduction avait été étendu aux cotisations retraite Agirc-Arrco au début de l'année. Le 1er octobre prochain, la réduction est aussi étendue aux cotisations chômage (hors AGS). Deux formules de calcul du coefficient de réduction établies sont applicables.

Cotisations patronales sur l'assurance chômage (Revue fiduciaire)

Un record de primes salariales en 2018

10/09/2019

Près de 5,2 milliards d'euros de primes de partage (participation, intéressement, abondements PEE/Perco) ont été distribués aux salariés des entreprises du SBF 120 : une hausse de 20% par rapport à 2012 et un record, selon le cabinet Eres qui établit son 7e baromètre du "partage des profits". La prime moyenne s'élève à 4243 euros en 2018. La tendance devrait se poursuivre notamment grâce à la reconduction en 2020 de la prime de pouvoir d'achat pour les entreprises ayant signé un accord d'intéressement, mais aussi grâce aux mesures de la loi PACTE qui facilitent les versements de l'entreprise aux collaborateurs.

Record de primes de partage (DAF-mag)

Quelle prime de précarité pour les étudiants ?

Au terme de la période estivale, la question se posera pour certains employeurs : les étudiants qui ont travaillé en CDD pendant leur vacances ont-ils droit à une prime de précarité en fin de contrat ? Dans ce cas précis, il ne peuvent y prétendre. Reprenant leurs études après un job de vacances, ils ne sont pas considérés en situation de précarité. Mais les étudiants qui cumulent un emploi et leurs études durant l'année universitaire ont, eux, droit à la prime de précarité au terme d'un CDD. Il est considéré que la perte d'un emploi peut mettre en péril leur année universitaire.

Prime de précarité pour les étudiants en CDD (Juritravail)

Le salaire des cadres augmente de 2,4% en 2019

Le salaire des cadres a augmenté de 2,4% cette année : la seconde plus forte hausse depuis 7 ans, selon le dernier baromètre Expectra. La hausse était déjà de 2,7% l'année dernière. Le salaire médian des cadres est estimé à 45.793 euros brut annuels (salaire réel, corrigé des effets de l'inflation) et c'est le contrôleur de gestion qui remporte la palme de cette inflation salariale (+8,4% avec un salaire médian de 54.890 euros). Le comptable client (+7,3%), le souscripteur (+7%), le risk analyst (6,4%), et le responsable informatique (+6,4%) l'accompagnent dans le top 10. Avec la transformation numérique qui touche progressivement tous les métiers, les meilleurs profils se font rares. D'où une tension majeure sur le marché de l’emploi qui alimente la spéculation pour capter et fidéliser les talents, selon Expectra.

Salaire des cadres (Les Echos)